Aujourd’hui, je suis malade…rituel du matin et motivation

Mauvaise journée

Gastro ! Déjà ? D’habitude, c’est plutôt en début d’année… Oulala, mauvaise journée en perspective…
Je me suis levée avec un mal de tête… Vous savez la barre juste au-dessus des yeux qui ne vous dit qu’une chose : “retourne te coucher, tes yeux ne veulent pas rester ouverts”. Pouuu, ça commence bien.

Rituel du matin

Tant pis, il est 6h00, je dois aller travailler.
C’est vrai qu’il est un peu tôt, je ne commence qu’à 9h00. Mais, le matin, j’ai mon petit rituel pour être heureuse. Le matin, j’aime faire plein de choses. C’est un moment de tranquillité, un moment apaisant. J’ai gardé cette habitude, car avec Philippe (mon mari), lorsque que nous avions notre entreprise, nous travaillions beaucoup, beaucoup, beaucoup. Nous courrions toute la journée. Alors le matin, c’était notre petite bulle d’oxygène : nous nous levions plus tôt pour pouvoir juste prendre le temps, ou de faire plein de petites choses. C’était notre petit luxe.

J’ai gardé cette habitude. Donc, ce matin, levée tôt, je fais faire sa promenade à notre chien, prends mon petit déjeuner, gourmand bien sûr et sans gluten. Quelques petites vidéos motivantes, sur la création de blog et plein d’autres choses. D’habitude, c’est aussi l’apprentissage de l’anglais et des exercices cérébraux sur la mémoire et la rapidité de réaction de mon cerveau, grâce à des applications sur mon portable. Je peux aussi faire un peu de ménage (pas très glamour, mais comme je n’aime pas ça, tôt le matin, ça passe). Je voudrais y intégrer un peu de sport et une petite séance de méditation. Et oui, je veux plein de chose, mais bon, on verra au fur et à mesure. Surtout que ce matin, je suis pas très bien, alors je flemmarde un peu… Puis, tout d’un coup, petite urgence toilettes. Pas trop importante heureusement, alors je me dis “c’est bon, ça devrait passer. Je me prépare donc pour aller travailler. Surtout que je suis toujours en CDD. Je ne peux donc pas me permettre d’être absente après seulement 3 mois de présence !

Motivation

Donc MOTIVATION : douche, maquillage… Tout le monde dors, on est mercredi, je suis tranquille. Il est 8h00, je réveille mon mari, arrêté après une opération du genou, pour lui dire au revoir.

Pour l’instant, je gère, je tiens debout, ça va passer : POSITIVE !

Pas pour longtemps malheureusement… Malgré ma motivation et ma capacité à passer au-dessus des problèmes, même physique, mon corps me rattrape. Il n’a pas l’intention de me laisser faire.

Ainsi, arrivée depuis moins de deux heures, avec déjà un passage à la pharmacie sur mon temps de travail, l’inévitable arrive : “Je suis vraiment désolée, mais je ne me sens pas bien, je suis vraiment obligée de rentrer…”.

Bon voilà, il est 10h30, et ma journée n’est vraiment pas sur la voie du bonheur. Je rentre donc difficilement, mais je rentre. Une seule pensée m’obsède, mon lit, je veux mon lit !!! Ma petite famille est là et m’attend avec une légère angoisse. Je fais juste un petit coucou de la main, direct je vais à la salle de bain, aux toilettes. Le pyjama mit et enfin je retrouve mon lit ! Et là, malgré la douleur abdominale et la culpabilité, enfin le bonheur.

Enfin le bonheur

Car oui, le bonheur se cache partout, même dans les moments les plus improbables : pourquoi se dire toute la journée “Oh je suis malade, je suis dégoutée, que va dire mon patron…” Ça ne sert à rien de se morfondre, car au fond de ma couette aucune action n’est possible !

Alors, je profite de mon lit douillet. En plus, ma fille me l’avait déjà ouvert et préparer une bassine et une serviette. Elle est trop mignonne, ce geste me rempli de joie. Enfin, je peux dormir ! 2h30 de répis grâce aux médicaments. Je me réveille à 13h30, je n’ai plus mal à la tête, mais je ne tiens pas sur mes jambes. Après avoir fait un coucou à ma petite famille un peu anxieuse dans le salon, pour les rassurer, je me sens prête à manger un peu ; j’ai faim. Mon mari malgré ses béquilles m’a préparé un super repas que notre fille m’apporte gentiment sur un plateau dans mon lit. À 17h00, c’est le grand qui vient me voir avec un thé à la menthe. Et bien sûr, j’ai un coup de fil de mes parents. Toute la famille est au petit soin. 

Moment cocooning

Alors, après un début de journée plutôt chaotique, finalement le reste s’est transformé en super moment de cocooning. Et j’en ai profité, évidemment pour vous écrire cet article. Je suis donc plutôt fière de moi !

Vous voyez, pas difficile de voir la Vie de façon positive. Il suffit de choisir ce que l’on décide de voir.

J’espère que cette petite histoire vous a plu.

Comme la saison des petites maladies arrivent, n’oubliez pas de bien regarder et de savoir profiter.

Portez-vous bien,

*******************

 *😉 N’oubliez pas de vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre pour recevoir toutes mes nouvelles vidéos 😉 !

CLIQUEZ ICI 

Pour vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre

signature-sophie

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire