Les habitudes difficile d’en changer !

Qu’il est difficile de prendre de nouvelles habitudes ! Et encore plus dure lorsqu’il s’agit de perdre les anciennes !!!

Pourtant, il faut bien se l’avouer, si l’on a un projet quel qu’il soit, pour l’atteindre, il faut changer ses habitudes : par exemple, si l’on prévoit de faire un marathon, on doit prévoir un planning d’entrainement hebdomadaire ou journalier. Si l’on souhaite entrer absolument dans une école prestigieuse, il faut étudier encore plus. Pour devenir entrepreneur, créer son entreprise : apprendre, se faire du réseau, vendre. Investir dans l’immobilier : regarder les annonces, téléphoner, visiter. Changer d’habitude alimentaire ou sportive, pareil, quelque soit le projet que vous initiez, il vous faudra changer vos habitudes.

Mais qu’est-ce qu’une habitude en réalité : je pense qu’il existe beaucoup de définition, et même des scientifiques, pour ma part j’estime qu’un geste ou une action devient une habitude lorsque :

  • l’on n’a pas besoin d’y penser pour le faire, c’est presque un réflexe
  • ne nécessite que très peu d’énergie
  • cela revient de manière régulière, tous les jours, toute la journée, chaque fois que l’occasion se présente
  • cela apporte un confort, ou une sensation de bien-être et de plaisir

C’est si difficile de perdre une « mauvaise » habitude

Pourquoi, est-ce si difficile de perdre une « mauvaise » habitude ? Et bien justement pour toutes ces mêmes raisons. Si l’on doit acquérir une nouvelle habitude, c’est juste le parfait contraire : le temps de l’acquisition peut parfois être très long. Le simple fait de devoir y penser demande beaucoup d’énergie, c’est souvent un apprentissage, parfois laborieux, donc inconfortable ! Bref, chaque fois que je souhaite avoir une nouvelle habitude, c’est dure, très dure !

Mon corps s’y refuse, mon cerveau me fait croire des choses : que je n’ai pas le courage, que je suis fatiguée, que je pourrai le faire demain, que de toute façon, là tout de suite, j’ai un truc super important à faire…etc. etc. Et là mon cerveau est particulièrement créatif, ingénieux et persuasif ! Et paf, après avoir dépenser toute mon énergie à essayer de mettre en place une nouvelle habitude, en moins de rien qu’il n’en faut pour le dire, je m’aperçois des jours plus tard, que je l’avais oubliée… C’est comme si, mon cerveau refusant tout inconfort, s’auto-anesthésiait !

Je me suis motivée durant des semaines à la mise en place d’une habitude

Je me souviens, par exemple, d’avoir essayé plein de méthode pour apprendre la guitare. Bon n’ayant pas de moyens financiers, c’est vrai que je n’ai pas utilisé l’option « prof », mais bon être autodidacte, c’est plus dure, mais bien impliquée, c’est possible.

Alors, je me suis motivée durant des semaines à chercher la bonne mise en place d’une habitude. On dit en effet, que le plus important, quelque soit l’instrument, est d’en faire un peu tous les jours, genre 10mn. Dit comme ça, 10mn, ce n’est pas beaucoup sur toute une journée. Mais quand le faire ? Le matin en me levant, mon mari et les enfants dorment encore, je n’ai pas de coin à moi pour ne réveiller personne. Et puis, entre le petit déjeuné, la préparation des enfants, un p’tit coup de rangement, le temps dans la salle de bain, le chien… difficile, le matin avant de partir au boulot.

Alors en rentrant ? Avant ou après les devoirs, le repas du soir, la douche des enfants ? Et si vous êtes comme moi, arrivée entre 19h et 19h30, mon mari a déjà préparé à manger, quelle chance, les pieds sous la table ! Chouette, mais pas de guitare. Alors, après ? Oui, mais je n’ai pas vu mon mari et mes enfants de toute la journée, je ne peux pas déjà les abandonner.

Reste le soir, les enfants sont couchés. Mais n’est-ce pas le bon moment pour enfin décompresser ?

Je l’ai décidé, j’ai trouvé mon habitude

Bref, des semaines, je vous dis à imaginer une stratégie ! Et puis, ça y est, je l’ai décidé, j’ai trouvé mon habitude. Au moment d’aller me coucher, 10mn, ce n’est pas long. C’est lié à un rituel déjà établi.

Astuce N°1 : et oui, il parait, que c’est une méthode infaillible, greffer une nouvelle habitude, sur une déjà existante. L’idée est parfaite, je tiens au moins… 1 semaine ! Et oui, je ne sais même pas comment, mais je me suis aperçue plusieurs jours après, que j’avais oublié que je m’étais imposée cette habitude !

Et pourtant, j’étais motivée comme jamais ; j’ai une très profonde envie d’apprendre à jouer d’un instrument. De jouer juste pour le plaisir le plus pur, mais avant évidemment, il y a l’apprentissage ! Et là, le bas blesse, je n’arrive pas à passer le cap, et à prendre l’habitude d’apprendre. Cela fait quand même au moins 7 ans pour la guitare, avant 1 an de saxo, avant des années d’orgue… Et bien, vous le croirez, ou pas, mais je suis toujours incapable de jouer d’un morceau entier, ni même de lire une partition !!!

Dans la catégorie, habitude jamais tenue

Alors dans la catégorie, habitude jamais tenue, vous pouvez y rajouter, la méditation, l’anglais, la lecture tous les soirs, la marche ou un peu de sport tous les jours, moins de 30mn, le ménage régulier, apprendre le dessin…

Toutes de « bonnes » habitudes à prendre, mais très difficile pour moi. Pourtant, après « greffer » une habitude sur une existante, il y a une autre méthode qui consiste à connaitre son Pourquoi.

Astuce N°2 : trouver un Pourquoi fort. Pour quelle raison vous souhaiter avoir cette habitude. Pour moi, pour la musique, il y a beaucoup de raisons : mon père est musicien. J’ai toujours rêvé d’être comme « bilingue » de musique, de pouvoir me laisser porter par l’émotion, plutôt que par la réflexion.

L’anglais, car je veux absolument voyager et ne pas me donner l’excuse de ne pas le faire car je ne connais pas la langue du pays, et c’est pareil, être bilingue me fait rêver.

Un peu de sport pour m’entretenir, investir dans ma santé pour vivre correctement le plus longtemps possible, et puis demain j’ai 44 ans ! Pas vieux en soit, mais pas vraiment jeune non plus…

Je pourrai passer en revue tous mes Pourquoi, qui sont tous des Pourquoi très  fort pour moi, mais sans succès !

Par contre, les mauvaises habitudes, alors là, je n’ai pas de mal à les faire. Et pourtant, mon Pourquoi pour les arrêter est encore plus intense que pour en créer de nouvelles.

Addicte au portable !

Il y en a au moins une qui me pourri la Vie : c’est l’addiction au portable, ou plutôt au vidéo youtube et aux réseaux sociaux. Alors, je ne suis pas du tout le genre à regarder des vidéos de distractions, ou à partager les photos de mon repas ou de mes animaux sur les réseaux sociaux. Non pas du tout ! Au contraire même, j’ai toujours le sentiment d’être trop sérieuse.

Et c’est là que mon cerveau est un géni ! En fait, je ne regarde que des vidéos d’apprentissage : finance, immobilier, développement personnel, que des sujets très sérieux. Et le pire, c’est que j’apprends vraiment.

Pour les réseaux sociaux, c’est pareil il n’y a jamais rien de personnel, que du professionnel : partage d’article, analyse des retombées Facebook, visite sur mon blog… Rien de plus professionnel. En soit, c’est bien, mais c’est au réveil, au couché ! Mon cerveau n’a même plus le temps de réfléchir dans le silence ! Et je vous assure que ce n’est pas productif !

Pas de nouvelles habitudes, pas de nouveau projet !

Alors voilà, qu’il est difficile de changer d’habitude et de s’y tenir ! Mais en même temps, c’est la condition sine qua non pour changer de vie et adopter un nouveau projet. Pas de nouvelles habitudes, pas de nouveau projet !

Alors heureusement, de temps en temps, j’arrive quand même à glisser une bonne habitude par ci par là !  Et c’est grâce à cela que je réussi chaque jour à me reprocher un peu plus de la vie que j’ai réellement envie de vivre :

Pour commencer, il y a une habitude qui m’a pris trois ans de réflexion pour enfin me lancer et m’y tenir sur le long terme : elle concerne ma santé. Pendant des années, j’ai eu mal au dos. Au début, c’était de temps en temps, ou bien c’était là, mais cela ne me dérangeais pas tellement, du coup je m’habituais, je n’y pensais pas vraiment. Ensuite, j’ai commencé à avoir des sciatiques, et la danse des médecins, kiné, ostéopathe aussi. Le plus dure a été pendant la grossesse pour ma fille ; alitée pendant 6 mois, à ne même pas pouvoir me faire conduire en voiture, je sentais le moindre caillou de la route. Et petit à petit j’avais mal du matin au soir et du soir au matin…

Mon cerveau ne voulait pas, un inconfort en vu

Bref, pas cool ! Mais quel rapport avec les habitudes me direz-vous ? Et bien en fait, en parallèle, j’avais une amie à qui on a découvert une intolérance au gluten. Elle avait elle-même des problèmes de dos encore plus sérieux que les miens, puisqu’elle a été opérée à plusieurs reprises. L’un des effets « collatéral » de son arrêt du gluten a été la baisse quasi-total de ses maux de dos. Durant près de 3 ans, elle a essayé de me convaincre de changer mes habitudes au niveau du gluten. Et bien sur, mon cerveau ne voulait pas, un inconfort en vu. Que d’excuses trouvées : nous sommes pâtissier avec mon mari, c’est incompatible. Et puis, je suis bien trop gourmande, c’est impossible !

Trois ans avant que je me décide enfin à me lancer, à changer mes habitudes. Et bien maintenant, cela fait très exactement 3 ans que j’ai arrêté, et mes maux de dos également à 90% ! C’est énorme ! Je revis.

Alors, je n’ai pas prévu de vous convertir au sans gluten, non ! Ce n’est qu’une nouvelle habitude que j’ai choisi, mais ce n’est pas le sujet de mon blog.

Les habitudes qui ont changées ma Vie

Par contre, les habitudes qui ont changées ma Vie, j’en ai quelques autres, et ça valait le coup de me battre. En voici quelques-unes en vrac :

Faire mes lessives et rangement de linge au quotidien, environ 15/20 mn/jour (sans repassage), c’est top, je n’ai plus de montagne de linge. Mais j’ai mis des années avant de l’intégrer dans mon quotidien. Une habitude, c’est déjà pas facile à prendre, mais quand en plus on déteste ça, c’est pire ! Je suis donc fière d’avoir acquis celle-ci.

Lire des livres de « non-fiction », des livres sur la finances, le business, le commerce… J’ai honte, mais en près de 15 ans d’entreprenariat, je n’avais jamais pris le temps d’en lire ! A présent, je suis prête à réattaquer une nouvelle vie entreprenariale, grâce à ces livres je suis bien plus armée !

Ne « presque » plus regarder la télévision ! Ça c’est vraiment un grand défi pour moi ! Etant de la génération Club Dorothée, et du plein boom de la télé, j’ai été habituée à la regarder dès que j’avais 5 mn. Le soir en rentrant de l’école, le week-end et les vacances du matin au soir. Ensuite, dans ma vie d’adulte, c’était pareil ! C’est terrible ce que la tv peut rendre faignant !

C’est une habitude que j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal à perdre. Je la regarde encore un peu, mais c’est fou ce que j’ai redécouvert de longues journées, où je peux faire pleins de choses, et notamment la création de ce blog, mais aussi celui de mon mari et de mon fils que j’aide très activement !

Voilà, ce ne sont que quelques exemples, mais cela a changé fondamentalement ma vision de la Vie ! Et malgré la difficulté, je compte bien poursuivre !

Mes prochains objectifs sont :

  • Ecrire beaucoup plus régulièrement sur ce blog, au moins 1 fois par semaine, chaque semaine ! Pour l’instant, celui-ci est un difficile à atteindre.
  • Marché 45mn le soir tous les jours, plus 45mn le matin les week-ends. Je tiens cet objectif depuis 10 jours maintenant ! Affaire à suivre.

Encore ma méthode des petits pas

Astuce N°3 : pour réussir à se créer de nouvelles habitudes, ne pas s’en donner trop en même temps. Même si c’est particulièrement tentant, ce n’est absolument pas productif ! Alors, allons-y petit à petit ! Ah, tiens ! Encore ma méthode des petits pas…J’en parle également dans mon article « Comment gérer la pression ».

3 astuces pour se créer de nouvelles habitudes

Je récapitule donc, les différentes astuces dont je vous ai parlé :

  • Astuce N°1 : se greffer une nouvelle habitude, sur une déjà existante.
  • Astuce N°2 : trouver un Pourquoi fort. Pour quelle raison vous souhaiter avoir cette habitude.
  • Astuce N°3 : ne pas se donner trop de nouvelles habitudes en même temps.

J’espère que cet article vous donnera quelques clefs pour vous lancer dans de nouvelles habitudes. N’hésitez pas à me partager dans les commentaires comment vous, vous faite pour ancrer dans votre vie de nouvelles habitudes, ou comment vous avez réussi à vous débarrasser des mauvaises ?

Pensez à me mettre 1 J’aime, et à partager !

Bises à tous,

*******************

 *😉 N’oubliez pas de vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre pour recevoir toutes mes nouvelles vidéos 😉 !

CLIQUEZ ICI 

Pour vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre

signature-sophie02

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 20
  •  
  •  

Laisser un commentaire