Les atouts des petits commerces, la GRANDE limite d’Amazon

Partagez l'article pour aider un autre entrepreneur, si vous avez aimĂ© 😉
  • 7
  •  
  •  

Il n’est pas toujours facile de se laisser aller Ă  Ă©crire. En effet, j’ai beaucoup de choses Ă  raconter, et au cours de mes 15 ans d’entreprenariat (sur 2 entreprises), j’ai appris Ă©normĂ©ment. Mais je ne sais pas par quel bout commencer


Deux mondes se chevauchent.

Je me rends compte que le monde change, et vite. Et puis, d’ailleurs, soyons honnĂȘte, en rĂ©alitĂ©, il a dĂ©jĂ  changé ! Certain parle de transition numĂ©rique, d’autre de rupture numĂ©rique. En fait, la rĂ©alitĂ© se situe entre les deux. Nous ne sommes plus vraiment dans la transition, mais en mĂȘme temps, il n’y a pas eu de cassure nette avec la vie « d’avant ». Du coup deux mondes se chevauchent.

Quel souvenir !

Je me rappelle la premiĂšre fois que j’ai entendu parler d’Internet, c’était en 1998. Je m’en souviens car, c’était L’AnnĂ©e de la Coupe du Monde de Football oĂč la France a gagnĂ©, et Ă  l’époque j’adorais regarder les matchs de foot. Moi oui, mais Philippe, pas du tout !!!

Cette annĂ©e-lĂ , nous vivions Ă  Lyon, Philippe travaillait Ă  la Villa Florentine, un trĂšs bel hĂŽtel-restaurant de luxe en tant que chef pĂątissier, et moi je travaillais en tant que serveuse, en intĂ©rim pour Manpower. Et j’ai eu la chance de faire partie des renforts pour les restaurants installĂ©s autour du Stade de France pour la finale de la Coupe du Monde de 98 Ă  Paris. Quel souvenir !

En mĂȘme temps que nous servions les gens, il y avait des Ă©crans dans tous les coins de la salle immense. Et la particularitĂ©, c’est qu’il n’y avait pas de son. Alors, chaque fois qu’il y avait une action intĂ©ressante, ou un but, nous avions en direct les ovations, les applaudissements, les cris de joie ou de suspense des spectateurs. C’était incroyable ! Et Ă  la fin, Victoire ! Je me suis retrouvĂ©e au milieu des spectateurs Ă  fĂȘter l’évĂšnement, comme si j’avais vu le match dans le stade avec les 80 000 personnes. C’était vraiment un moment inoubliable.

CrĂ©ation d’Internet

Et c’est cette mĂȘme annĂ©e, je crois Ă  peine quelques semaines aprĂšs, que notre voisin de l’appartement au-dessus du notre, nous explique qu’Internet venait d’ĂȘtre crĂ©Ă©. Ou du moins, que des gens lambda, comme nous, commencions Ă  avoir cette information
 Il faisait parti de ces geeks de la premiĂšre heure. Il nous avait dĂ©jĂ  convertis Ă  l’informatique, c’est grĂące Ă  lui, nous avons eu notre 1er ordinateur.

Il nous annonce donc la crĂ©ation d’Internet.

J’imagine dĂ©jĂ  l’ampleur mondiale du « truc »

Et moi, tout de suite, ça fait tilt ! GĂ©nial, ce nouveau principe est fabuleux, et je comprends dĂ©jĂ  le gĂ©nie de l’idĂ©e. Toute cette information Ă  portĂ©e de main. Et j’imagine dĂ©jĂ  l’ampleur mondiale du « truc ». Alors qu’en rĂ©alitĂ©, dans la Vie « rĂ©elle », beaucoup se demandent Ă  quoi cela pourrait bien servir, et pensent mĂȘme Ă  une mode passagĂšre


Le phénomÚne est rapide

Le temps passe, l’informatique s’installe tranquillement dans nos vies. Enfin, « tranquillement » n’est pas vraiment le mot car, le phĂ©nomĂšne est rapide, trĂšs rapide, jusqu’à devenir aujourd’hui indispensable. Et cela en Ă  peine plus de 20/30 ans.

Alors, le monde est séparé.

  • Il y a ceux qui ont encore beaucoup de mal Ă  s’y faire, souvent les plus anciens (mais pas toujours !), les politiques, les vieilles institutions, comme l’éducation nationale par exemple.
  • Et, il y a ceux qui sont Ă  fond, surtout les jeunes (mais pas toujours non plus !), comme les Ă©tudiants, les startups

  • Ensuite, il y a toute la catĂ©gorie intermĂ©diaire, plutĂŽt, les 30/50 ans.

Voici une petite étude qui illustre bien cela :

Etude 2016 : l’usage du numĂ©rique en France.(cliquez)

Le problĂšme, c’est que c’est exactement la mĂȘme chose en entreprenariat, et particuliĂšrement chez les petites PME et les artisans.

La plupart des petites entreprises font encore comme si Internet Ă©tait accessoire, n’était Ă  la portĂ©e que des grandes entreprises, de celles qui ont les moyens financiers et techniques, ou qui sont trĂšs connues. Elles en sont restĂ©es Ă  l’époque oĂč Facebook n’était que marginal et uniquement pour les jeunes.

VOUS POUVEZ TOUT CHANGER !!!

Voici une autre Ă©tude particuliĂšrement intĂ©ressante. A lire absolument si vous ĂȘtes entrepreneurs, commerçants, artisans
, quelle que soit la taille de votre entreprise :

Au secours, les entreprises françaises ont oubliĂ© d’investir dans le numĂ©rique ! (cliquez)

Pour le coup la fracture numérique est réelle, le combat pourrait donc devenir inégal. Mais tout peut encore changer, VOUS POUVEZ TOUT CHANGER !!!

Tout entrepreneur, mĂȘme seul dans son entreprise, peut se servir de ce moyen de communication fabuleux.

Il est temps de se bouger, et d’adapter Ă  ce monde nouveau, qu’est le numĂ©rique, nos petites entreprises. C’est d’autant plus important que la façon de consommer des clients change, grĂące Ă  (ou Ă  cause d’
) internet, et notamment Ă  des sites comme Amazon (pour ne citer que le plus connu).

Les atouts d’Amazon

En trÚs rapide, quels sont leurs principaux atouts :

  • La simplicitĂ© et la facilitĂ© d’utilisation, la rapiditĂ© d’expĂ©dition.
  • Pas de problĂšme de trajet, de parking.
  • Ils soignent particuliĂšrement leur SAV.
  • Les prix sont au plus bas.
  • La comparaison de prix est Ă©galement simple et rapide.

Dans un monde oĂč tout doit aller vite, ou zapper devient la norme, ce systĂšme de vente est idĂ©al.

Quelles sont ses limites ?

Je pense sincĂšrement que ce systĂšme ne peut durer dans sa forme actuel ; c’est vrai, c’est beau, c’est facile, rapide, pas cher, mais honnĂȘtement, la dimension humaine manque, ou finira par manquer. De mĂȘme que l’originalitĂ©, l’authenticitĂ© des produits, ou l’expĂ©rience client.

L’expĂ©rience client, voici LA LIMITE ! Nous aimons toucher, sentir, essayer, se faire conseiller. Discuter avec les commerçants, connaitre les secrets de fabrication des artisans


Voici une Ă©tude qui prouve que mĂȘme Amazon le sait, que mĂȘme Amazon essaye de trouver des solutions, car un jour oĂč l’autre, la dimension humaine reviendra au cƓur du commerce :

Pourquoi et comment Amazon peut et va disrupter le retail physique.(cliquez)

Voici ma réflexion du jour !

J’espĂšre que cela vous a interpellĂ©. Qu’en pensez-vous ?

Faites-vous partie de ces entreprises qui ont embrassĂ©es l’air numĂ©rique ? N’hĂ©sitez pas Ă  nous faire part de vos expĂ©riences, de nous expliquer comment vous vous ĂȘtes lancĂ©s, et surtout ce que cela a apportĂ© Ă  votre business.

Ou avez-vous tout Ă  faire ? Dans ce cas, pas de panique, la semaine prochaine, je vais vous Ă©crire un article avec quelques astuces pour bien dĂ©marrer dans le numĂ©rique, et surtout de façon simple. On avance toujours petit Ă  petit, un pas aprĂšs l’autre.

Je vous dis donc à la semaine prochaine ! Et en attendant mettez-moi vos commentaires et vos questions auxquelles je répondrai personnellement.

Profitez-en pour vous abonner, si mes astuces vous intéressent.

N’oubliez pas : entreprenez dans tous les domaines, pour vous crĂ©er la Vie Heureuse que vous mĂ©ritez ! Et surtout, faite ce que vous aimez, mais toujours dans l’air du temps.

*******************

 *😉 N’oubliez pas de vous abonner Ă  ma ChaĂźne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre pour recevoir toutes mes nouvelles vidĂ©os 😉 !

CLIQUEZ ICI 

Pour vous abonner à ma Chaüne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre

signature-sophie02

Une rĂ©flexion sur « Les atouts des petits commerces, la GRANDE limite d’Amazon »

Laisser un commentaire