Défi 28/30-Comment équilibrer vies pro-perso en BOOSTANT votre business ? (1/3)

Entrepreneur depuis quelques années, vous commencez à être bien installé. Votre entreprise tourne bien et votre petite famille aussi s’est agrandit. Vous avez même réussi à monter une équipe autour de vous.

A première vue, tout se passe pour le mieux. D’ailleurs, clients, famille et amis en sont persuadés ! La réalité ? Le stress prédomine. Vous ne cessez de courir d’un problème à un autre.

Vous êtes fatigué, voire épuisé. Quand vous rentrez chez vous, vous adoreriez profiter de votre femme (ou mari) et de vos enfants. D’ailleurs, ces derniers vous accueillent en vous sautant dessus dès que vous franchissez le seuil de la porte. Ils veulent jouer, c’est normal, mais la journée a été éreintante… Vous reconnaissez-vous ?

On vous pense heureux, et pourtant…

Un peu agacé, la tension monte. Votre conjoint (e) ne vous comprend pas ; vous devriez être heureux, votre entreprise tourne et votre famille vous aime.
Mais non, c’est difficile, vous n’avez plus de vie personnelle, vous ne faites que travailler. Et au fond, vous culpabilisez, vous vous en voulez de ne pas être plus présent !

Comment équilibrer votre vie professionnelle et personnelle en BOOSTANT votre business ?

Aujourd’hui, je voudrais aborder mon sujet préféré : l’équilibre Vie personnelle et professionnelle. Ce sujet me touche profondément ! C’est d’ailleurs le thème du bonus gratuit que je vous offre à votre inscription à ma newsletter. Mais quel est le rapport entre votre Vie et la croissance de votre entreprise ?

Voici une petite histoire pour vous montrer où je veux en venir. C’est très important de comprendre pourquoi cet équilibre vie privée/professionnelle influe directement sur votre entreprise.
Négativement, si tout va mal, au risque de la mettre en danger et positivement dans le cas contraire, grâce à un effet secondaire, un  BOOST de votre chiffre d’affaire.

Vie classique d’un entrepreneur

A la maison

Vous travaillez tout le temps, du matin au soir et même le week-end. Il vous arrive de ramener un peu de travail. Des dossiers urgents à traiter.
Les soucis, le stress et les doutes vous suivent partout.

Quand vous rentrez, vous êtes présent physiquement, mais votre tête est ailleurs. Des tensions, des conflits et des disputes émergent de plus en plus souvent.  Vous êtes inquiet, nerveux et irritable.

Vos enfants ? Vous ne les voyez plus beaucoup. Ils grandissent trop vite. La complicité est partie. Et puis, tombe la petite phrase assassine.

« De toute façon, tu travailles tout le temps. Tu n’es jamais là !».

Terrible à entendre quand on se démène pour tout tenir à bout de bras. Particulièrement quand on se rend compte que la situation nous échappe !

Au boulot

Le problème, c’est que si les frontières n’existent pas entre la vie professionnelle et personnelle, il n’y en a pas non plus dans l’autre sens ! Vous n’aimez pas vous disputer avec votre conjoint(e). Cela vous mine, vous inquiète. Surtout que cela arrive de plus en plus souvent.
Vous vous sentez seul et débordé.

Plein la tête, vous n’avez plus le temps de prendre de recul. Vos décisions, pas assez réfléchies, sont difficiles à prendre. Des erreurs commencent à émerger.

Imperceptiblement, vous n’arrivez plus à atteindre vos objectifs. Le sentiment que votre entreprise ne tourne pas comme elle devrait, s’établit. Alors que vous le savez, le potentiel est là.

Votre chiffre d’affaire accuse de légères baisses, ou a tendance à stagner. Votre entreprise est en danger, à terme.

Le cercle vicieux s’installe

Je sais que mon tableau est un peu noirci, j’ai forcé le trait. Mais, soyez honnête, en y réfléchissant, on n’est quand même pas loin de la vérité. Je le sais pour l’avoir vu chez plusieurs de mes collègues entrepreneurs.

C’est le cercle vicieux et la peur de tout perdre qui s’installent

Mon Plan d’Action en 5 étapes

Je voudrais vous expliquer, ma méthode, mon Plan d’Action pour reprendre le contrôle de votre Vie.
Vous pensez sûrement que c’est impossible, que vous n’avez pas le temps ou que c’est un problème de finance. Pire, vous croyez peut-être que c’est normal. Que c’est juste, le lot quotidien, de l’entrepreneur.
Le revers de la médaille, pour avoir cette « liberté » si revendiquée, si chère à votre cœur.

NON, ce n’est pas une situation normale ! Et OUI, vous pouvez en sortir !

Je vais vous décrire les 5 différentes étapes à passer pour rééquilibrer votre Vie, dans mon article d’aujourd’hui et des 2 prochains jours.
Pour mémo, n’hésitez pas à télécharger mon bonus gratuitement, une synthèse sous forme d’infographie, afin de l’avoir toujours sous les yeux.

1ère étape

La prise de conscience indispensable est la 1ère étape. Tant que vous ne comprenez pas que cela ne peut plus durer, il ne se passera rien, même pour faire plaisir à votre femme ou votre mari.

A partir du moment où vous vous rendez compte, que c’est ce déséquilibre :

  • la cause de votre débordement
  • de votre épuisement
  • du manque de visibilité

Vous avez passé la 1ère étape, et pas la moindre !

Et je pense que si vous avez lu mon article jusqu’ici, c’est que cela vous a interpellé. Que votre travail de prise de conscience est en cours, où cela confirme simplement ce que vous pensiez déjà, depuis un certain temps, mais vous en repoussiez l’évidence.

Donc, Félicitation à vous, ce n’était pas la partie la plus simple, mais c’est la plus importante ! Maintenant, nous pouvons travailler sur votre reprise de contrôle.

Les 4 autres étapes sur les 2 prochains articles

Pour aujourd’hui, nous allons en rester là, il vous faut le temps de digérer cette 1ère étape. Nous aborderons demain et après-demain les 4 autres étapes. En attendant, vous pouvez avoir des indices en téléchargeant mon Plan d’Action qui synthétise toute ma méthode.

Je vous invite à partager cet article au maximum, il y a tant d’entrepreneurs qui gâchent leur vie. Cela me sert le cœur. Il y a des solutions simples à appliquer. Je ne dis pas qu’elles sont faciles, ni que ce sera rapide, mais juste le fait de savoir que c’est possible, cela peut tout changer.

Je vous dis à demain pour la suite,

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 13
  •  
  •  

Laisser un commentaire