Mon défi : Comment gérer son impatience ?

Coucou à tous !

Comme je vous l’ai dit dans mon article qui explique mon défi de l’année (voir article), c’est décidé, mon CDD se finit dans quelques semaines ! Bientôt, je n’aurai plus de patron et mon challenge va enfin pouvoir réellement commencer, et j’ai très hâte !

Chaque jour, je continue de réaliser le rêve d’un autre

Mais en attendant, comment gérer son impatience ? Comment faire pour garder la motivation ? Car, pour l’instant, chaque jour, je dois aller travailler. Chaque jour, je continue de réaliser le rêve d’un autre. Et quoiqu’il arrive, quelle que soit ma décision, je suis toujours sous contrat et il me faut donc rester professionnelle jusqu’au bout.

Il faut reconnaître, que c’est un peu comme à l’approche des vacances, quand on sait qu’on va bientôt partir : le cœur n’y est plus, il commence déjà à vagabonder, à s’échapper. La concentration devient difficile. Le réveil matinal est lourd

Parfois, nos valeurs sont mises à rude épreuve

Mais, il est important de ne rien lâcher ! J’ai remarquer que pour être heureux dans sa Vie, il faut savoir être patient et faire toujours de son mieux. Mais parfois, nos valeurs sont mises à rude épreuve, et c’est bien le cas aujourd’hui !

Alors, comment faire pour que cette phase de transition, en attendant de passer à l’action attendue, ne soit pas un calvaire. Comment faire pour que le temps ne devienne pas interminable? L’impatience…

Pour pouvoir passer à une nouvelle étape de notre Vie

Et bien, actuellement, j’expérimente cela ! En effet, pour pouvoir passer à une nouvelle étape de notre Vie, il est très important de BIEN FINIR la précédente.

Comme on dit, chaque chose en son temps, une chose après l’autre !

J’essaie donc de ne pas “trop” penser à la fin de mon CDD. Je sais que de toute façon, elle arrive indubitablement. Il n’est donc pas nécessaire de compter chaque jour du calendrier, tel que le ferait un prisonnier. Sinon, nous focalisons, et l’attente est insoutenable !

Il faut trouver un côté positif à la situation

Ensuite, j’essaie de me raccrocher à ce qui me plait le plus dans ma situation actuelle, ici à mon travail, ce qui est le plus agréable, cela va être l’équipe qui m’entoure. Ce sont des garçons adorables. L’ambiance est sympathique et détendue. Du coup, je me raccroche à ce “bien-être”.

Pour d’autres, cela sera peut-être leurs clients, la passion du travail, les horaires, le cadre… Peu importe, il faut trouver un côté positif à la situation, même si elle est difficile. La garder en tête, chaque jour, chaque fois que c’est un peu plus dure. Cela permet de passer à une autre étape de notre Vie en ayant la tête haute, en étant fière de soi.

On a quand même cette désagréable sensation

Être fier de soi est une sensation très importante dans le Bonheur. Sinon, on se dévalorise, on a honte, on se sent mal et même si on a la sensation d’avoir raison car son patron est épouvantable, ou un collègue, ou son travail… on a quand même cette désagréable sensation. La plupart du temps, on fait comme si de rien n’était, on l’ignore, on passe au-dessus. Mais malgré tout, c’est là et ça nous ronge de l’intérieur.

Bien sur, comme pour toute action qui nous oblige à nous dépasser un peu, à nous mettre dans des situations d’inconfort, ce n’est pas simple, c’est même bien souvent difficile. Mais cela apporte toujours plus que de bâcler son travail, être désagréable avec ses collègues, monter sur ces grands chevaux…

C’est décidé, je résiste encore quelques semaines

Alors, c’est décidé, je résiste encore quelques semaines et je garde en tête que je dois être fière de moi : j’y vais donc avec le sourire  (mon arme redoutable-voir article), je serre les dents si une situation est compliquée, et je m’applique dans mon travail encore quelques semaines pour l’équipe ! Quand je partirai, tout doit être nickel ! Je dois avoir le sentiment du travail accomplit. D’avoir mérité de passer à autre chose.

Voilà ! Il me reste 3 semaines et 2 jours, jusqu’au 31/07, et ce sera fini ! Oups, j’ai compté !!! Et oui, j’ai pas résisté, trop impatiente ! Je fais de mon mieux, mais je ne suis pas parfaite quand même…

Et vous ? Arrivez-vous à “contrôler” votre impatience ? Comment faite-vous ? Cela m’intéresse de le savoir. N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. Quand à moi, je vous souhaite une bonne soirée et n’oubliez pas de TOUJOURS faire de votre mieux !

Bises à tous,

*******************

*😉 N’oubliez pas de vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre pour recevoir toutes mes nouvelles vidéos 😉 !

CLIQUEZ ICI 

Pour vous abonner à ma Chaîne Youtube Sophie P’tits Bonheurs d’Entreprendre

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  

Laisser un commentaire