Comment réaliser nos rêves malgré la peur ?

“Si je n’avais pas peur !” “Que ferais-tu si tu n’avais plus peur ? Certaines de tes peurs, t’emprisonnent-elles ? Te sens-tu libre de vivre ce dont tu rêves ? Et si elles n’existaient plus, que ferais-tu ? Qu’aurais-tu envie de dire, de montrer, de partager ou de vivre ? Que te permettent-elles ? Oui, car les peurs, parfois, ont aussi du bon et parfois nous servent… À toi de jouer !

Voici le sujet d’Emeline du blog Si j’osais qui organise son 3ème carnaval d’articles… N’hésitez pas à aller voir son blog et lire ses articles, moi j’ai adoré 😉.
Pour y répondre, moi, si je n’avais pas peur, je serai… conférencière !

Son thème est pour moi, à la fois merveilleux et terrible et m’a interpellé, car c’est très exactement ma préoccupation du moment, c’est fou !

Merveilleux, car c’est un sujet que je connais bien, et
Horrible, car c’est un sujet que je connais bien !!!🤣

J’ai toujours été très timide, mais à force, j’ai appris à vivre avec. J’ai même développé un coté qui semble très éloigné de ma timidité, puisque je suis très souriante, que je parle à tout le monde et qu’il semblerait presque j’ai un don (vu de l’extérieur) pour la communication !

Est-ce que cela vous interpelle aussi ? Ressentez-vous également cette peur qui vous empêche de faire ce que bon vous semble ? Si c’est le cas, cet article vous est dédié 😊

Au quotidien, même si j’ai le palpitant qui s’accélère un peu, ça va je gère

Ma timidité, ma peur , en réalité, je l’ai dompté pour les situations banales, les situations qui me sont familières. Un sourire, une parole, et même si j’ai le palpitant qui s’accélère un peu, ça va je gère.

Mais dès que j’en sors, que la situation est nouvelle, challengeante et que je dois sortir de ma zone de confort, c’est totalement autre chose :

  • peur au ventre
  • mains moites
  • estomac en vrac
  • jambes coupées
  • souffle court
  • sueurs froides
  • cœur qui s’emballe
  • la voix qui ne s’exprime plus assez fort
  • et le plus difficile, la perte d’énergie !

La conséquence

Si c’est handicapant ?

Oh que oui ! Epuisant physiquement et moralement. Chaque fois, ce sont des interrogations, des remises en question, peur de ne pas faire assez bien, peur de me tromper, peur de ne pas être à la hauteur. Cela crée doutes, hésitations, stress…

Surtout que depuis quelques mois, j’ai changé totalement de vie, d’objectif, de vision !

Mais j’ai un rêve, des rêves !

Après 20 ans d’entrepreneuriat avec mon mari, je viens de me lancer SEULE dans ma propre activité !

J’accompagne les entrepreneurs à développer leur business et à avoir une vie épanouie. Et je rêve d’être conférencière…

Ma mission :
Aider et inspirer les entrepreneurs

Pourquoi :
Par mon expérience, je me rends compte que seules, les compétences, même les plus exceptionnelles, ne suffisent pas pour réussir.

J’ai la profonde conviction que beaucoup d’entreprises à fort potentiel ne dépassent pas un certain seuil de chiffre d’affaire, voir, se mettent en danger, à cause d’une méconnaissance du métier de dirigeant.

Mais aussi par la sous-estimation de l’impact de son mindset (état d’esprit) et de l’importance de l’équilibre vie pro et vie perso sur leur business .

Pour être passée par là, il me parait impossible de ne pas partager mon expérience, mon apprentissage, mon expertise. Ce serait comme connaître le remède d’une maladie grave et de le garder pour moi.

Je n’ai pas sauvé mon entreprise, mais peut-être que je peux en sauver des milliers d’autres, rien que pour ça, ça vaut le coup d’essayer !

Je dois donc OSER…

Mais pour réaliser ce rêve, ce but, cet objectif, je dois donc OSER :

  • oser me lancer seule
  • oser apprendre un nouveau métier, de nouvelles compétences
  • oser apprendre à « me » vendre
  • oser prendre toutes les responsabilités et me dépasser
  • oser assumer qui je suis et ce que je peux transmettre
  • oser montrer l’entrepreneuse inspirante et fonceuse qui est enfouie au fond de mon cœur !

Est-ce difficile ? OUI
Est-ce impossible ? NON !

Ce jour-là, je me suis déçue

Je me suis faite une promesse il y a bien longtemps, quand la petite fille de 6ème n’avait pas osé lever la main pour être déléguée de classe, et qu’elle l’a regretté durant des années…
(Depuis, je me suis rattrapée en devenant conseillère municipale de mon petit village, et même 2nde adjointe aujourd’hui…😂)

C’est fou, mais cet épisode de ma vie m’a beaucoup marqué.

Ce jour-là, je me suis déçue, je ne me suis même pas donnée une chance de réussir. Je me suis sabotée directement !
Alors depuis, et après bien d’autres épisodes du même type, je me suis promise de ne plus jamais avoir de regret, et de toujours essayer d’être fière de moi ! Au maximum de mes possibilités.

Le problème avec les peurs…

Mais le problème avec les peurs, c’est qu’elles reviennent à chaque situation nouvelle, tant que celle-ci n’est pas « banalisée »… Et parfois il y a un fossé entre l’intention et la réalité.

C’est ce que je vis en ce moment ! Tous les jours, je suis dans une nouvelle situation, un nouveau dépassement de soi, un nouvel apprentissage, une nouvelle compétence à acquérir, une rencontre inédite.

Tous les jours, je sors de ma zone de confort ! Et mes challenges sont à la hauteur de mes ambitions, et encore, je n’en suis qu’au tout début !

« Certaines de tes peurs, t’emprisonnent-elles ? »

D’ailleurs, l’une des questions de Emeline, organisatrice de ce carnaval, dont cet article fait parti, était : « Certaines de tes peurs, t’emprisonnent-elles ? »

Et bien, clairement OUI !!!

Oui, car il est très difficile de s’échapper de sa peur, de s’évader de cette prison invisible.

On a des envies, des rêves, mais la peur peut nous en empêcher ! Mais je ne compte pas me laisser faire !

Mais comment faire alors ?

Et bien j’apprends à dompter cette émotion, j’apprends à l’écouter, à m’écouter, à la comprendre chaque jour un peu plus. J’apprends à l’apprivoiser !

C’est vrai qu’elle se défend, elle est tenace, elle est envahissante. Mais petit à petit, mes rêves, mes envies, mes bonheurs, qui se cachaient dans un p’tit coin de mon cœur sans oser en sortir, se font de plus en plus entendre !

Passer chaque petite étape comme de grandes victoires !

Alors, je passe une 1ère étape, je fais mon 1er live FB… et oui, je veux aider des entrepreneurs, mais pour cela, il faut que je me fasse connaitre, qu’on me remarque… moi, qui me suis cachée derrière mes articles de blog pendant des mois et qui a du mal à faire des vidéos yt…

Première victoire, un petit live fb… Oh, il n’était pas très bon, mais ce n’est pas le résultat qui compte, c’est le chemin ! Alors, on continue…

Je fais ma 1ère interview d’entrepreneur en présentiel. Oui, oui, j’ai dû emmener tout mon matériel, caméra, trépied, lumières pour faire une vidéo dans un bureau dont je ne connaissais absolument pas la configuration…

2ème victoire (sans trop de sueurs froides !) et bientôt poster sur ma chaine youtube (début septembre !!!)

Se lancer des challenges

Pour mes victoires suivantes, je prévois :

  • une webconférence exceptionnelle pour dans quelques jours
  • une rencontre en physique avec d’autres entrepreneurs organisée à mon initiative
  • et puis, j’ai demandé hier, (au moment où j’écris cet article) à l’un des entrepreneurs du web les plus connu du moment, et que j’adore (!!!) de faire une interview ! Oui oui, j’ai osé !!!

Pour dire, juste de poser la question, par messages, j’en avais des bouffées de chaleurs, les mains tremblantes, et l’estomac en vrac…

Et le pire, c’est qu’il a dit OUIIIIIII !!!
Je suis TROOOOOOP CONTENTE !!!

Mais, quel stress ! Vous n’imaginez même pas dans quel état vont être mes nerfs tant que cela ne sera pas fait !

Tous les scénarios que je vais me faire

  • pour ne pas la rater
  • pour me conditionner afin d’être sûre d’apprécier le moment, car c’est un plaisir pour moi !!!

La peur pose un voile gris sur cette adrénaline qui devrait me transporter de joie

J’aime les entrepreneurs et ceux qui ont des histoires exceptionnelles et inspirantes, ce qui est son cas, sont une véritable source d’inspiration et une passion pour moi !

Je ne sais pas, si c’est aussi le cas pour vous aussi, mais pour moi, la peur pose un voile un peu négatif, un peu gris, sur toute cette adrénaline, qui devrait me transporter de joie !

Je dois donc apprendre à la transformer en bonne énergie, que cette interview soit un moment exceptionnel pour moi, mais aussi et surtout pour lui (mais qui est-ce ? Secret. Mais j’ai trop hâte !).

Donc, pour répondre à la question « qu’est-ce que je ferai si je n’avais pas peur ? »

Je ferai exactement ce que je fais aujourd’hui !

Et bien, je ferai exactement ce que je fais aujourd’hui ! J’irai en direction de mes rêves, aussi fous soient-ils ! Car chaque jour compte et que nous n’avons qu’une seule vie, traitons-là comme elle le mérite : de façon exceptionnelle et unique !

C’est sûr que cela serait peut-être plus facile, mais aurai-je le même plaisir qu’aujourd’hui ? Est-ce que chacune de mes victoires personnelles, auraient autant d’impacts sur ma vie et (je l’espère) sur celles des personnes qui me suivent ?

Car en agissant ainsi, malgré la peur, est-ce que quelque part je n’inspire pas d’autres personnes à faire de même, à dépasser les leurs et à avancer en direction de leurs propres rêves ?

Ayons peur, mais faisons-le quand même !

En tout cas, j’espère que si ! Ayons peur, mais faisons-le quand même !

C’est l’ultime victoire sur notre peur, et quelque part, je dirai même que c’est grâce à elle que nous nous dépassons comme cela et que de grand timide comme Brel, Lady Gaga, Pink, Mylène Farmer, David Laroche, nous montrent que tout est possible !

Et pour finir, je dois vous avouer que juste d’écrire cet article m’a bien bousculé émotionnellement. Comment l’écrire, comment oser montrer qu’il m’arrive encore d’avoir peur, comment va-t-il être interprété…

Bref, toute une histoire !

Mais je veux être reconnue comme une grande entrepreneuse ou non !?Et en plus, être une grande conférencière… et bien, ce n’est plus l’heure d’avoir peur !

Mais plutôt d’agir. Non !?

Et voici un mini extrait de ma toute 1ère conférence, le 29 Mars 2019… Enfin, disons plutôt le titre 😂🤣😁!

Un grand merci à Emeline pour ce thème exceptionnel ! Malgré la peur, j’ai adoré partager ce moment de ma vie avec vous, et j’espère que cela vous inspirera à faire ce que vous aimez, TOUJOURS !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 réflexions au sujet de « Comment réaliser nos rêves malgré la peur ? »

  1. Ouaow article très inspirant !!! Bravo pour ton courage et toutes les belles choses qui en découle ! Étant également timide de nature, il m’a fallut aussi beaucoup de courage pour oser réaliser mon rêve de devenir chanteuse d’opéra.. ça a été une lutte sans merci contre moi-même mais maintenant je suis fière de ne pas m’être laissée envahir par la peur. 😉 Clotilde

    1. Aaaaah j’adore !!! Tu es chanteuse d’opéra ! Ça c’est sûr que tu as dû en affronter des peurs ! Merci pour ton commentaire qui me motive encore plus !😊

  2. Superbe article, comme toujours Sophie !
    De quoi booster la motivation de quiconque aurait un coup de “moins bien” !
    L’importance d’identifier nos peurs, de prendre du recul pour les accueillir, et ainsi de mieux les effacer.
    En effet, derrière chacune de nos peurs, il y a des trésors, des joyaux !

    1. Oui c’est ça Jung ! Merci pour ton commentaire ! Et tu as raison, le trésor se cache derrière nos peurs, au-delà de notre zone de confort ! Et d’y penser, de le garder en tête, cela permet vraiment de tenir même quand la peur nous tord l’estomac !
      Merci pour ce rappel, j’ai oublié de le mentionner…😉

  3. Bravo Sophie pour tout ce que tu oses !
    Effectivement, ce n’est pas facile… étant moi-même plutôt introvertie, je me force régulièrement à sortir de ma zone de confort et à oser pour avancer. La peur peut être positive lorsqu’elle est une alarme qui nous protège du danger, mais elle est destructrice lorsqu’elle nous paralyse et nous fait faire du surplace 🙂

    1. Oui, merci Aline, c’est totalement ça ! Le véritable problème de la peur, c’est quand elle nous paralyse. J’ai d’ailleurs longtemps cru que j’étais une peureuse et que je n’y pouvais rien, j’ai donc manqué tellement d’occasion… Quand j’ai compris que je pouvais la dépasser, même si parfois (souvent) c’est physiquement très dur et fatiguant, je me suis promise de ne plus avoir de regret !
      Donc j’ose ! Merci donc pour ton commentaire encourageant 😉

    1. Merci Emeline !!! J’accueille ton souhait avec grand plaisir 😉 Je tiens à te remercier pour ce thème de carnaval d’articles, car j’ai adoré écrire cet article et surtout il m’a encore fait (beaucoup) sortir de ma zone de confort ! Ton blog est super intéressant, je te souhaite vraiment tout le meilleur ! J’espère que tu auras beaucoup de succès pour ton événement.
      Au plaisir d’échanger avec toi 😘

  4. Merci pour cet article ! Comme je m’y retrouve !!!!! J’aurais pu écrire tout ça presque mot pour mot 😉
    Et quelle fierté quand on dépasse nos peurs ! C’est comme ça qu’on gagne en confiance en soi… alors on continue ! 😉

    1. Wouhaaaa ! Quel commentaire ! Super, merci. Oui, c’est vrai que j’ai exprimé tout haut ce que beaucoup, beaucoup d’entre nous ressentent. Et finalement, la victoire de la fierté sur la peur est un véritable trésor. Le pire, c’est qu’on y prend goût, Non !?😁😁 Je te souhaite donc pleins de trésors à venir 😘

Laisser un commentaire